Fermer
Kwashi EliE.

À propos de moi

Kwashi EliE.

Le Logiciel Libre entre Web, Design et Administration Système par un Africain, OpenSource Evangelist

Retrouvez-moi sur

[🐧Open Source Evangelist]

Préc. Suiv.

Hashtag OPENTECH4GIRLS: les femmes & la technologie open source au Togo

OpenMind 08-05-2018 12:12
    PARTAGER SUR:
#OPENTECH4GIRLS: grâce aux Logiciels Libres, ce sont les femmes qui vont apprivoiser la technologie au Togo si les hommes ne veulent pas.

Bienvenue à Lomé (capitale Togolaise), où l'innovation devient un concept qui re-surgit à chaque fois qu'est évoqué un projet axé "technologie", mais .... Bref! Juste "kabytè Lomé da" 😉🙏.

"#OpenTech4Girls"

Cet hashgag a surgit de nullpart courant décembre 2017 sur la "blogosphère togolaise" (si on peut le nommer ainsi) et a su grimper son ranking ces derniers mois. Pour plusieurs encore, jusqu'à présent, il existerait toujours des zones d'ombre concernant ce projet. Je vais en bavarder évidemment dans les lignes suivantes. Il s'agit, pour faire court, d'un camp technologique 100% open source offert à certaines filles au Togo par une jeune startup. L' "Open source Technology For Girls" est un projet social visant à promouvoir l'usage des Logiciels Libres dans notre écosysteme numérique par le biais de la gente féminine; elle qui est omniprésente dans la quasi-totalité de ces secteurs d'activités de nos jours, "à cause" de concepts sociaux de notre époque en faveur de la femme: émancipation, parité du genre, "féminisme" (lOl). Le camp propose aux participantes des mini-conférences et des ateliers d'immersion technologique. La vision un peu "osée" du comité OPENNTECH4GIRLS est de: "créer des jeunes femmes entrepreneures du numériques et les initier à l'innovation collective par le Logiciel Libre".

Qui sont derriere tout ça?

Open-SDF (www.opensdf.tk) est une jeune structure informatique qui se spécialise dans la prestation de services numériques & digitaux exclusivement avec les logiciels libres: ceci va des intégrations de solutions aux formations. Ayant constaté que l'engouement féminin est faible à l'endroit de certaines formations informatiques personnalisées, cette nouvelle startup décida d'offrir sans aucun frais, de brèves initiations à des filles motivées. Elle s'entoure de quelques associations de promotion du Libre (la très impressionnante Minodoo & Libraweb Togo) avec l'appui d'autres startups issues de la même communauté à l'instar de Yeevii et de AfreeKDurabiliterre.

Comment ça fonctionne, le truc?

BIEN! REVENONS À LOMÉ, LA CAPITALE

OpenTech4Girls est un évenement trimestriel à ses débuts: rassembler chaque trois mois une vingtaine de jeunes filles togolaises à Lomé pour animer des activités de bootcamp technologique autour d'un thème particulier. Chaque édition se déroule suivant une stratégie pensée pour permettre aux participantes de découvrir autrement un type de logiciel open source qu'elles vont pouvoir utiliser après le camp dans leur vies estudiantine et/ou professionnelle. L'évenement invitera sur chaque édition des acteurs du numérique dans le domaine spécifique afin d'annimer des mini conférences et de motiver les participantes à croire en leur potentiel pour faire évoluer la révolution numérique au Togo. Pour une fois, une initiative compte emmener les jeunes soeurs à essayer d'apprendre et d'être autrement utiles que de rester accrochées à des séries TV et autres programmes de divertissement sur leurs ordinateurs: permettez ma franchise; c'est comme tel que se présente malheureusement la situation à Lomé, sensée être un "Hub technologique" de la sous-région dans un futur proche.

La participation se fait comment?

En amont, une inscription en ligne similaire à un dépot de candidatures. Ensuite, une sélection du nombre de participantes relativement à des pré-requis mais surtout à la "motivation" de chacune des postulantes: c'est une longue histoire, croyez-moi. Mais c'est comme celà que ça se passe. Les candidates retenues participeront ensuite à l'évenement et bénéficieront à chaque édition d'un accompagnement en ligne allant jusqu'à 1mois, grâce à une plateforme d'échanges privée et sécurisée à laquelle elles accèdent.

Et pour aller plus loin,

La première édition se tenait en décembre 2017 et rassemblait 20 demoiselles sur 40 inscrites; le thème principal était "La femme togolaise et le digital marketing" .

L'édition suivante a été la plus interessante: alors que le projet s'attendait à une mobilisation similaire à la précédente, le comité se retrouve avec +200 inscriptions qu'il fallait étudier pour dégager une vingtaine. L'engouement des candidates par rapport à une thématique bien particulière qu'est le "Graphisme Libre" emmena OpenTech4Girls à s'efforcer de satisfaire le triple de ce qui était convenu. L'évènement se retrouve étendue sur 2 sessions extra-ordinaires entre mars 2018 et avril 2018.

Il a fallu la contribution de plusieurs structures et de personnes pour que ce pari ne puisse être tenu: l'Université EAMAU qui abritta la derniere vague, les agences de communication GOMBO DIGITAL & RACINES COMMUNICATION, la "geeckette" et Libriste ivoirienne Edwige GBOGOU, ... pour ne citer que ceux là.

En espérant que cette (longue) note puisse vous permettre de mieux comprendre enfin ce projet, je vous invite à vous abonner aux comptes RS de ce projet (dont je suis un contributeur aussi) pour être notifié des nouvelles relatives à son déroulement. Ce qui est sur, dans 3 mois, il y aura encore du "mouvement": soyez connectés et prévenez les demoiselles de votre entourage. 🔔


    LIBRE DE PARTAGER SUR:

Qu'en pensez-vous ?👇 Réagissez...