Fermer
Kwashi EliE.

À propos de moi

Kwashi EliE.

Le Logiciel Libre entre Web, Design et Administration Système par un Africain, OpenSource Evangelist

Retrouvez-moi sur

[🐧Open Source Evangelist]

Préc. Suiv.

Le CONCEPTO: Comment je définis un champ conceptuel pour réaliser un logo

Graphisme Libre 12-05-2018 20:15
    PARTAGER SUR:

MON FAMEUX JEU DE "CONCEPTO" EN ILLUSTRATION/CRÉATION GRAPHIQUE.

À noter que cela reste totalement personnel et que je serai ravi de savoir comment d'autres procèdent...

Cas d'une confection de logotype

Je ne présenterai que ce cas seul; il n'est pas loin des autres projets où je dois élaborer une/des créa.

Pour définir le socle de la réalisation d'un logotype visant à avoir une allure moderne, je défini un concept de départ. Il s'agit d'une bulle imaginaire dans laquelle j’établis mon QG d'idées: l'objectif est de finir par produire un truc pour le "porteur du projet" (client si on veut) qui sorte de "l'habituel commun" (permettez mon exagération). Pour cela, j'ai besoin d'éléments; mes fameuses perles que j'obtiens de la part "du gars". L'avantage d'un "cahier de charges" avant d'ouvrir mon premier document de travail dans mon logiciel favori se trouve ici en fait, si non, "comme on est au Togo" je procède par discussion courtoise afin de prendre note de ce qui lui inspire son besoin du logotype. Dès lors, je m'évertue à m'attendre avec lui sur le nombre d'éléments à retenir (à forcément considérer je voulais dire): il s'agit de l'emmener à faire un "jeu de priorité" avec moi afin que je diminue au maximum le nombre de perles . Parce que, contrairement à la bijouterie, j'ai besoin de moins de perles pour réaliser un truc différent; et quand je dis "différent", c'est un peu large. Je fais plus simple quand je donne cet exemple: que "Google Images" et son outils de reconnaissance d'image n'identifie pas ma créa à d'autres créations graphiques de la même catégorie et de surcroît se ressemblant: personnellement, ça me fait mal. Et Oui!

En quoi avoir besoin de moins de perles pour son collier?

Merci pour la question très cher.


Voici ce qui se passe si j'arrive à bien faire ma négociation camouflée:

- à 1 élément c'est le top

Avec un élément favori à mettre en valeur coûte que coûte par demande du client, je suis à même d'élaborer un champ conceptuel unique (ou quasi-unique). Si par exemple j'ai comme élément favori une couleur donnée alors, ma bulle sera essentiellement constituée d'une illustration arbitraire mais conforme à d'autres caractères que la marque a besoin de valoriser, comme par exemple l'infinité, l'endurance, la résistance, le secret, la vie privée, l'amitié, la gourmandise, les racines, etc... Je saisirai un ou 2 de ses éléments que j'illustrerai afin d'obtenir (surtout) un seul élément en alliant fantaisie et respect d'une forme de ratio ou une autre.

- à 2 éléments, c'est bon.

L'esprit joue bien son rôle et on sort quelque chose caressant l'originalité. Comme pour le cas précédent, avec 2 éléments favoris, bien que l'effort à mon niveau pour établir un champ conceptuel est plus corsé qu'avec 1 seul élément, c'est facile à négocier. Mais là encore, il va surtout falloir que ces 2 éléments retenus aient quelque chose en commun pour assurer une représentation logo-typique moderne: coexistence et homophobie sont 2 éléments suicidaires pour moi à illustrer avec une seule représentation logo-typique; glamour et le vert clair, pareil.

- à 3 éléments, on peut toujours négocier avec nos démons;

ce n'est pas évident surtout quand les éléments manquent de point commun: il faut que je l'avoue. Il faut quand même que je produise un logotype unique.... C'est un peu comme pour le choix du nom d'une entreprise à notre époque: plusieurs personnes ignorent que c'est se mettre de l'eau dans ses chaussures que de se focaliser sur un nom d'entreprise "siglé": les sigles n'ont rien d'original et d'unique jusqu'à penser qu'ils impactent l'impact d'une marque. Je ne l'ai appris nul part, ni le lire dans un quelconque document, mais, c'est trop simple pour moi de tirer cette conclusion du moment où (par exemple) n'importe quelle association peut être créée n'importe où, n'importe quand, tant qu'un projet social le requiert, avec des termes différents se minimisant en un même sigle, peu importe la langue latine de base. Quand on veut forcément retrouver tous les éléments de la description de sa boite dans le nom de cette dernière, on risque de se retrouver avec le sigle d'une association.s à l'autre bout du monde (FIN DE MA PARENTHÈSE DE BRANDING: JE M'ARRÊTE LÀ 😇)

- à +3 éléments, c'est rien que des migraines: à moins qu'on ne parte pas sur une base de conceptualisation, alors, freestyle!

Et oui. Je peux juste dire que c'est presque pas possible (enfin, pour moi hein) de penser et dessiner un nouveau logo pour vous si vous tenez forcément que j'y fasse figurer 4 éléments unique par exemple, si toute fois vous tenez à ce que je vous propose un logotype moderne et tous les autres blablabla allant avec. On peut toujours télécharger des models sur internet et ajouter votre nom dessus (c'est un choix), on peut simplement choisir une police singulière (totalement Libre bien attendue), et écrire le nom de votre marque pour en faire votre logo, ou carrément un logotype vintage: l'avantage avec les logo vintage c'est que leur composition intègrent bien plusieurs éléments au-delà de 3 éléments distincts (tout en restant un peu subtile tout de même hein) 😁.

À croire que, jusque là, je ne parle pas encore de préférences de couleurs quand je parle de nombre d'éléments limités hein. NON NON NON. Et pourtant, il faut bien en tenir compte également pour réaliser mes premières esquisses, sans aucun doute. Ce qui veut dire que, ce n'est pas une tache facile.

Je peux jurer que procéder de la sorte avant même de sauter sur le web pour faire une recherche sur comment font d'autres marques/entreprises du même domaine pour leur logotypes est très crucial. #VousNeSavezPas, je parie.

Si après cela vous précisez encore à un infogrrrrrrraphiste "je veux que mon logo soit moderne et original", ayez en tête que c'est à peu près ce que cela implique et inversement, si un client vous aligne cela, sachez ce que vous devrez proposer en réalité pour ne pas trop faire dans ce que vous n'aimeriez pas faire: n'oubliez pas que votre galerie personnelle doit ressembler à ce que vous valez.


    LIBRE DE PARTAGER SUR:

Qu'en pensez-vous ?👇 Réagissez...