Fermer
Kwashi EliE.

À propos de moi

Kwashi EliE.

Le Logiciel Libre entre Web, Design et Administration SystĂšme par un Africain, OpenSource Evangelist

Retrouvez-moi sur

[🐧Open Source Evangelist]

Préc. Suiv.

🚧 Trois outils Linux sympatiques pour afficher les informations de votre distro en console

Linux 04-08-2018 13:15
    PARTAGER SUR:

Je vais ĂȘtre trĂšs court cette fois: promis. Cette rĂ©daction prĂ©sente juste quelques outils (mes favoris) qui donnent et affichent les informations sur votre systĂšme d'exploitation dans votre terminal de façon sympathique: les anglais nomme ça "Logo Art ASCII".

Habituellement, l'on dispose des scripts systĂšmes qui se chargent de cela. Des commandes comme $ uname -a ou encore $ lsb_release -a suffirait bien pour "les puristes" 😇. Mais, quand on est de la nouvelle Ă©cole et qu'on aime bien les jeux de couleurs mĂȘme quand on est en console les donnes peuvent changer.

ScreenFetch, mon prĂ©fĂ©rĂ© đŸ·

Il s'installe avec la commande $ sudo apt install screenfetch (yum install pour les utilisateurs de Fedora et dérivées). Pour l'installer sur d'autres distributions, veuillez consultez la page GitHub du projet. Il affiche:

  • le logo officiel de la distribution en
  • le nom de la machine
  • le nom de l'utilisateur courant
  • le nom de la distro
  • le nombre de paquets installĂ©
  • l'environnement graphique utilisĂ© de mĂȘme que la rĂ©solution du moniteur
  • les processeurs, leurs cƓurs mais en plus la tempĂ©rature ambiante du CPU Ă  l'instant
  • accĂ©lĂ©rateur graphique
  • la version de votre noyau linux (le kernel)
  • et la mĂ©moire RAM (je parle du rapport de consommation sur quantitĂ© totale)

NeoFetch, mon top2

Son installation est pareille que celui de screenfetch, soit $ sudo apt install neofetch sur Debian/Ubuntu. Un PPA peut ĂȘtre requis pour des systĂšme non-LTS et une installation personnalisĂ©e sur d'autres distributions: tous les dĂ©tails sont disponible sur son Wiki GitHub.

NeoFetch affiche presque tout ce que donne screenfetch sauf "la tempĂ©rature du CPU" (perso, ça a de l'importance đŸ€•). NĂ©anmoins, il ajoute deux informations quelques fois pratiques:

  • le nom (marque/modĂšle) de l'ordinateur
  • le nom de l'Ă©mulateur terminal utilisĂ© (bah!!! ça peut servir pour quelqu'un, qui sait.)

LinuxLogo, mon 3e larron

Trop "simplissime" à mon goût. Libre à chacun d'apprécier à sa façon. Son paquet logiciel se trouve également dans la majorité des dépÎts officiels; sur Debian/Ubuntu, il s'installe par la commande $ sudo apt install linuxlogo et s'exécute en tant qu'utilisateur courant par la commande $linuxlogo

En Bonus

Je suggÚre de créer un lien symbolique dans /usr/bin/ afin de personnaliser votre commande d'exécution de votre outils préféré. Par exemple, si vous comptez lancer screenfetch avec la commande "ok", faites:

$sudo ln -s /usr/bin/screenfetch /usr/bin/ok

L'emplacement principal du lanceur de screenfetch étant dans /usr/bin/, vous créez donc ainsi un simple raccourci vers celui-ci et donc, désormais, si dans votre console vous lancez $ok, vous exécuterez screenfetch évidemment.


    LIBRE DE PARTAGER SUR:

Qu'en pensez-vous ?👇 RĂ©agissez...